Thaï-Yoga massage

 Il s’agit d’un massage thérapeutique ancien dérivé du Yoga.
On peut facilement désigner ce massage comme étant un « Yoga Massage », tellement le lien est évident.

Le massage allie en effet stretching doux et étirements inspirés du Yoga. Comme pour une danse guidée, le receveur se laisse aller aux mouvements, on parle aussi de « danse sacrée du massage ».

Dans une totale passivité, le corps glisse dans des postures allongées ou assises– des Asanas – que le thérapeute initie. Le corps s’étire, s’allonge…  On retrouve de  « l’espace en soi-même ».

petit-bouddha-dore

Et comme pour toute danse, le thaï-massage a un rythme.
Pendant le soin, le thérapeute influe de légères oscillations au corps, une dynamique. D’où le terme « dynamic » par lequel on désigne parfois ce soin.

Ces légères oscillations vont permettre aux corps de relâcher ses tensions inconscientes, et dans une approche plus physique, elles vont assouplir les articulations et redonner de retrouver une certaine fluidité à la colonne vertébrale.
Notre corps est fait pour bouger et le thaï-yoga massage agit sur notre colonne, notre axe central.

Le massage prend toute sa noblesse, il apparaît comme un art par la fluidité des mouvements. Il améliore la souplesse et flexibilité du corps dans son intégralité.

Lignes d’énergies et points d’acupression

Sont également appliquées des pressions sur des lignes très spécifiques dites lignes d’énergies ou « Sen » , et que l’on reconnaît comme « méridiens » dans d’autres pratiques.

Le massage par acupression des lignes d’énergie permet de relâcher l’énergie bloquée et soulage des tensions qui peuvent se répercuter sur toute une chaîne musculaire.

De nouveau, le massage va au-delà d’une pure approche physique et parce que le corps retrouve son ancrage naturel, l’esprit s’apaise.

Voici, une façon douce de restaurer notre équilibre et de préserver notre bien-être corporel, mental et émotionnel.

Un peu d’histoire

La réputation du traditionnel massage thaï n’est plus à faire. Pourtant si l’on remontait au fil des siècles, on s’étonnerait de ses origines.

Les racines anciennes de ce massage thérapeutique sont liées non pas à la Thaïlande, mais bien à l’Inde.

On attribue les origines de ce soin à un docteur du nord de l’Inde, Jivaka Kumar Bharcha, il y a déjà plus de 2500 ans, il fût un contemporain et un proche de Bouddha.

Jivaka Kumar Bharcha est considéré non seulement comme l’inspirateur des techniques de massage tel que pratiquées aujourd’hui en Thaïlande, mais aussi comme celui ayant fait découvrir les préceptes de l’Ayurvéda au pays des milles sourires.

Le rayonnement du Bouddhisme dans toute l’Asie a par ailleurs contribué à l’expansion de cette médecine fabuleuse qu’est l’Ayurvéda, qui s’est lui-même enrichi d’autres influences tel que la médecine chinoise ou de pratiques plus locales.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer