Atelier pour femmes au parcours fragilisé

“ On utilise les mains pour caresser, soulager, frotter depuis la nuit des temps, car intuitivement l’on sait que le toucher soulage, apaise, stimule.”

 Christian Hiéronimus, l’art du toucher

Suite à des traumas, communiquer avec la peau par des méthodes douces comme le massage permet de débloquer les mémoires psycho-corporelles et de les « ré-initialiser » vers des expériences sensorielles plus harmonieuses, d’autant que la peau conserve la mémoire de son vécu.

En massant une personne, on découvre une histoire personnelle. La personne massée accepte d’ouvrir les portes de ses blessures et de son vécu, elle nous autorise à la réconforter, la soulager, à la guider. Il s’agit, pour la personne fragilisée, d’une démarche puissante lui permettant de se relier à son propre corps, de se placer face à ses propres résistances et blessures. Le gage de confiance est volontaire et témoigne d’une forte intention de se libérer d’un rapport douloureux au corps.

Les bienfaits du massage ont ainsi parcouru les époques et les cultures. Des études récentes établissent désormais que le besoin de sensations tactiles saines est également fondamental afin que l’organisme survive, ainsi que pour assurer une croissance et un développement harmonieux.

Ces études s’accordent pour reconnaître que le massage est une excellente prévention à toute maladie liée au stress et qu’il agit essentiellement sur deux plans :

Lotus-Pond-2

 

Bienfaits physiologiques

Retrouver une fluidité des mouvements et des articulations

Améliorer les différentes circulations – veineuse, lymphatique…-

Libérer des hormones de détente et bien-être

Dénouer des tensions et des zones de stress

Bienfaits psychologiques

Se relier à son corps

Prendre conscience de sa globalité

Se libérer des douleurs émotionnelles et encartées

 

Objectifs des ateliers 

A la fin des ateliers, qui se construisent sur huit séances hebdomadaires, les femmes de l’atelier auront dans leur bagage des petits exercices simples à utiliser dans leur quotidien pour dépasser des états d’anxiété.

La mise en place de huit séances hebdomadaires donnent le temps à une reconstruction de soi, tout en intégrant pleinement son corps et son souffle.

Les ateliers permettront également de refléter la sensibilité et le vécu personnel de chacune.

Ainsi, il sera intéressant de constater quelles émotions seront soulevées et de quelle manière les femmes de l’atelier vont s’approprier les techniques de massage leur permettant de dépasser leurs peurs et leurs limites. L’un des objectifs est aussi d’amener le groupe des participantes à la détente, au lâcher-prise et la discussion, de les aider à créer des liens entre elles, à retrouver des rapports de confiance en soi, de solidarité et d’empathie.

 

Déroulement des ateliers

Il s’agit d’apprendre des gestes de massages simples pour se soulager soi-même ainsi que ses proches.

Ces ateliers sont axés sur une approche transversale de la Pleine conscience, de l’auto-massage, du yoga et du taï-chi… Des méthodes pour mieux-vivre des moments de dépression, d’angoisses et de grand stress.

Certains des exercices passent par la respiration afin de permettre une prise de conscience du souffle et du corps. Par ces exercices, les participantes retrouvent une respiration douce et harmonieuse, véritable atout de santé et de bien-être.

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer